Skip to contentSkip to navigation
Petits
fruits
Grande
attention
Menu
Actualités
28 août 2019
Avant-goût de la saison
des récoltes
plants de canneberges
Nouvelles et blogue

Chers clients,

C’est avec grand plaisir que je vous offre un aperçu des conditions annuelles de récolte et du marché de la canneberge et du bleuet sauvage – nos « fruits d’or »

Commençons par la canneberge.

Malgré une bonne récolte au Canada l’an dernier et l’abondance des récoltes aux États-Unis (qui ont enregistré leur deuxième meilleure récolte à ce jour), les inventaires réservés aux fruits séchés ont considérablement baissé en raison de la réglementation américaine sur les volumes. Puisque les inventaires se composent majoritairement de jus concentré, certains transformateurs ont dû cesser leurs activités de séchage de fruits.

Cependant, la situation de Fruit d’Or est différente. Notre entreprise a évité les contrecoups de la réglementation américaine sur les volumes, et nous avons fortement accru notre approvisionnement en fruits biologiques. Comme certains d’entre vous le savent, jusqu’à l’automne dernier, la demande de nos clients pour les fruits biologiques surpassait le rythme d’approvisionnement. La situation s’est heureusement rétablie depuis la dernière récolte, et nous disposons maintenant de réserves abondantes de canneberges biologiques. Nous sommes ainsi en voie d’atteindre nos objectifs de croissance tout en assurant aux clients un service hors pair.

Depuis la mi-août, la nouaison et les projections de rendement suscitent l’optimisme. La saison accuse un retard de huit à dix jours en raison des journées froides et pluvieuses du printemps. Nous prévoyons donc que la récolte sera quelque peu repoussée.

Avec l’aide des agronomes qui accompagnent nos producteurs, nous avons pu adapter les pratiques agricoles à ces conditions météorologiques singulières, et tout porte à croire que nous aurons des fruits aussi colorés qu’habituellement.

Incidence sur le prix des canneberges

Jusqu’ici, l’écart de prix entre les fruits biologiques et les fruits conventionnels a toujours été assez élevé et on s’attend à une adaptation des marchés. Un meilleur équilibre des prix augmentera l’attrait de la canneberge biologique comme ingrédient auprès des entreprises de transformation et de conditionnement.

Année après année, nous nous fixons des objectifs audacieux en matière de volume et de qualité. Dans cette optique, nous avons augmenté le nombre d’âcrages et nos capacités de production.

Pour toutes ces raisons, nos prix ont fait l’objet d’une révision qui coïncidera avec la période d’approvisionnement saisonnière qui commencera sous peu. Le temps est donc idéal pour promouvoir ce petit fruit rouge qui gagne constamment en popularité auprès des consommateurs!

État de la situation pour le bleuet sauvage

La récolte de bleuets n’est PAS dans la même situation que celle des canneberges cette année.

La météo nous a joué des tours pour une deuxième année consécutive. Le temps froid et les gelées tardives ont eu un effet nettement dommageable sur la récolte. En effet, les plus récentes prévisions entourant la récolte de bleuets sauvages sont vraiment en deçà des attentes pour diverses régions nord-américaines (selon la Wild Blueberry Association). Malgré tout, le Québec et le Nouveau-Brunswick font bonne figure, mais personne n’entrevoit une récolte exceptionnelle.

Pour résumer, la projection annuelle de plus de 110 millions de kilos (245 millions de livres) ne semble pas réaliste à l’approche de la récolte. Nous ferons un peu mieux que les résultats décevants de l’an dernier, mais beaucoup moins bien que les trois années précédentes, où les récoltes ont totalisé près de 140 millions de kilos (305 millions de livres).

Les cultures de bleuets sauvages sont à terme, avec seulement quelques jours de retard sur la normale. Les premiers fruits sont plutôt petits, mais nous en saurons bientôt davantage sur leur qualité.

En mon nom et en celui de l’équipe de Fruit d’Or, je vous souhaite une très belle fin d’été !

Sylvain Dufour
Vice-président, ventes et marketing, Fruit d’Or

Ce sont les petits gestes simples et attentionnés qui rendent nos fruits plus savoureux, moelleux, sains et d’une texture parfaite. Chaque parcelle de terre cultivée avec respect. Chaque mauvaise herbe arrachée à la main. Chaque journée supplémentaire pour obtenir un fruit à parfaite maturité. Chaque minute de moins entre le champ et la congélation. Chaque cellule du fruit préservée au maximum. Chaque particule indésirable détectée. Chaque bouchée savourée par nos clients.